Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 11:13

Gottman est un psychologue américain qui a étudié les relations de couple en concentrant sa recherche sur l'observation des interactions entre les partenaires. Il a ainsi travaillé sur la stabilité conjugale et la prédiction de la séparation, en impliquant l'étude des émotions. 

Pensant que c'est à travers l'observation des conversations conflictuelles ou non qu'on peut déterminer une universalité dans les relations, il a créé son "laboratoire de l'amour" pour mettre en évidence la compréhension théorique du succès et de l'échec d'une relation amoureuse. 

Il a conclu que le respect et l'affection sont les bases essentielles de toute relation et que le mépris est ce qui la détruit. 

Les résultats les plus intéressants de son étude sont les 7 principes qui empêchent une rupture de couple et donc permettent à un couple de durer.

1. La connaissance de l'autre toujours en évolution

Les couples qui perdurent sont ceux qui ont une intelligence émotionnelle, c'est à dire ceux qui se connaissent intimement. Ils ont un amour richement détaillé, connaissent les événements majeurs de l'histoire de l'autre en prenant le soin de mettre continuellement à jour les informations des pensées de l'autre. Ils connaissent les objectifs, les soucis et les espoirs de l'autre. Ils connaissent les émotions de l'autre : ses peurs, ses colères, ses désirs, ses joies... 

2. La tendresse et l'admiration 

Pour que la relation d'amour soit de longue durée, il est nécessaire que chacun soit convaincu que l'autre est digne de respect et mérite l'admiration. Les aspects positifs de l'autre sont toujours mis en avant et chacun exprime à voix haute et facilement son affection. 

3. L'un vers l'autre

Dans un couple, chaque partenaire fait périodiquement des "offres" d'attention, d'affection, d'humour ou de soutien. Le fait de répondre à ces "offres" permet la complicité émotionnelle. Répondre ne voulant pas dire "oui" mais à tout, mais simplement émettre un avis émotionnellement argumenté. 

4. L'influence de l'autre

Les relations heureuses et stables sont celles dans lesquelles chaque partenaire traite avec respect tout avis, point de vue, opinion de l'autre. Le partage du pouvoir est essentiel. Chacun le possède et personne ne l'a. Les problèmes sont abordés un par un, sans attendre les frustrations, en adoptant les principes de communication évoqués au point 5. 

5. Les discussions sur des problèmes que vous pouvez résoudre

-  Abordez le problème en douceur, c'est à dire en faisant part de vos impressions, sans critique ni attaque, ni blâme. Exprimez vos sentiments et dites ce que vous voulez plutôt que ce que vous ne voulez pas. Commencez vos phrases par "je" pour éviter de juger, de critiquer. Soyez clair, précis, complet. 

- Apprenez à faire et à recevoir des excuses pour désamorcer les tensions. Quand une discussion prend une tournure négative, il est nécessaire de faire des excuses et recevoir celles de son partenaire. 

-  Apaisez-vous et apaisez l'autre. Quand les conflits s'enlisent, on est dépassés par ses émotions et on ne peut plus écouter l'autre. Il est alors inutile de poursuivre. Faites une pause pour calmer la discussion qui sera reprise plus tard quand chacun aura repris son attention à l'autre. Distrayez-vous et distrayez l'autre. 

- Quand le problème abordé parait insoluble parce que chacun ne veut pas céder et qu'il est nécessaire de trouver un compromis, vous pouvez tenter ce petit exercice : Dessinez deux cercles qui se coupent. Dans les parties extérieures, chacun écrit les aspects primordiaux sur lesquels il ne veut pas céder. Et dans la partie commune, cherchez ensemble les solutions acceptables pour les deux partenaires. 

6. Les impasses 

Les conflits conjugaux sont parfois des dossiers insolubles (la fréquence des rapports sexuels, l'éducation des enfants, le partage des tâches...). Derrière la position obstinée de chacun, il y a une base de rêves inexprimés. Dans les relations heureuses, les partenaires intègrent les objectifs de chacun dans leur mode de vie. Les rêves sont exprimés, les différences sont acceptées. 

7. Le sens partagé

Chaque couple créé sa propre microculture avec des coutumes personnelles (dîner du dimanche soir en forme de plateau télé), des rituels propres (champagne à la naissance d'un bébé). Chez les couples heureux, cette culture intègre les rêves de chacun en conservant une souplesse qui permet à chacun d'évoluer. Chez ces couples où le sens est créé et partagé, on remarque que les conflits sur des problèmes intenses et insolubles conduisent beaucoup moins souvent à une impasse que chez les couples qui n'ont pas de sens partagé.

Ces principes de Gottman rejoignent sur beaucoup de points les principes de communication sur lesquels je travaille avec les couples ou les personnes confrontées à des conflits personnels ou professionnels. 

Ils sont, pourrait on dire, triviaux car plein de bon sens. Ils pourraient s'appliquer dans toutes les relations plus ou moins intimes que nous avons quotidiennement avec les autres. 

Partager cet article

Repost 0
Mary Gohin - dans Couples

Présentation

Mary Gohin

Psychologue, Hypnothérapeute

 

25 rue du Brûlet, Sainte Foy lès Lyon 69110

(lundi, vendredi et samedi)

ou

Route de Dième, Valsonne 69170

(mardi, mercredi et jeudi)

ou

par Webcam (Skype, Gmail ou Facetime)

 

04 74 05 13 79

06 42 68 63 83

Contact

Site

Recherche

Renseignements

Thérapie individuelle ou thérapie de couple

TCC

Hypnose

Psychogénéalogie

 

Catégories